Cabinet Morenon Me contacter

Par téléphone :
06 98 38 74 82

Par mail :
M'ECRIRE

Localisation :
ME TROUVER

Réseaux sociaux :
LINKEDIN

Avocat intervenant en droit bancaire, droit de la consommation et voies d'exécution.

Fort d’une maîtrise de droit, d’une maîtrise de philosophie et diplômé de l’Institut de criminologie méditerranéen, j’ai acquis au sein de l’association de défense des consommateurs UFC-Que Choisir dans le pôle Banque – Assurance la conviction qu’un mauvais accord vaut mieux qu’un long procès.

Avocat depuis le 8 janvier 2016, j’exerce aujourd’hui dans le respect du serment que j’ai prêté.

Droit à la consommation

Le droit du crédit et de la consommation réglemente les relations entre les consommateurs et les professionnels. Le consommateur est une personne qui contracte une obligation en-dehors de son activité professionnelle. Le droit du crédit et de la consommation rééquilibre la relation qui existe entre le consommateur et le professionnel qui est position d’imposer sa volonté au client.

Droit bancaire

Le droit bancaire est l’ensemble des règles régissant les activités exercées à titre habituel par les établissements de crédit. Le droit bancaire est à la fois le droit des établissements de crédit et le droit des opérations de banque. Le banquier étant sauf exception un commerçant, le droit bancaire est une branche du droit commercial qui entretient des liens étroits avec le droit économique.

Voies d'éxécution

Le droit des garanties, des sûretés et des mesures d’exécution offre au justiciable un ensemble de solutions pour mettre à exécution un titre exécutoire, c’est-à-dire une décision de justice ou un acte authentique. Car obtenir la condamnation de votre adversaire ne présentera aucun intérêt si vous n’avez aucune solution pour mettre à exécution cette condamnation.

Maître Morenon
Maître Raphaël MORENON

Votre avocat en droit bancaire et voies d'exécution

Fort d’une maîtrise de droit, d’une maîtrise de philosophie et diplômé de l’Institut de criminologie méditerranéen, j’ai acquis au sein de l’association de défense des consommateurs UFC-Que Choisir dans le pôle Banque – Assurance la conviction qu’un mauvais accord vaut mieux qu’un long procès. Avocat depuis le 8 janvier 2016, j’exerce aujourd’hui dans le respect du serment que j’ai fait : « Je jure, comme avocat, d'exercer mes fonctions avec dignité, conscience, indépendance, probité et humanité ». J’accompagne mes clients, particuliers comme entreprises de toutes tailles, lors des phases amiables comme contentieuses des litiges qu’ils me soumettent, dans le respect de mes obligations déontologiques.

10/05/2022

Le jugement constatant la vente amiable et ordonnant la radiation des inscriptions

Une fois la vente réalisée, le juge vérifie qu’elle est conforme aux conditions qui ont été fixées et, le cas échéant, ordonne la…

04/05/2022

Vente amiable : effets et contrôle de la réalisation

Les effets d’une vente volontaire Article L. 322-3 du code des procédures civiles d’exécution : « La vente amiable sur autorisation judiciaire produit…

25/04/2022

La conclusion de la vente amiable

L’orientation de la procédure de saisie vers une vente amiable impose au débiteur la réalisation d’un ensemble de diligences, dont l’exécution…

21/04/2022

La vente gré à gré dans le cadre d’une saisie immobilière

Article L. 322-1 du code des procédures civiles d’exécution : « Les biens sont vendus soit à l'amiable sur autorisation judiciaire, soit par adjudication.…

13/04/2022

L'appel en matière de saisie immobilière

Les spécificités de la procédure de saisie immobilière se prolongent en matière d’appel, avec de nombreuses règles propres à cette…

04/04/2022

Les demandes qui peuvent être présentées à tout moment

La règle selon laquelle le jugement d’orientation purge les contestations qui reposent sur des éléments qui lui sont antérieurs impose une…

30/03/2022

L'audience d'incident

Lorsque le débiteur entend soulever une contestation qui repose sur des éléments postérieurs à l’audience d’orientation, alors il doit…

24/03/2022

Le jugement d'orientation

Les effets du jugement d’orientation Article R. 311-5 du code des procédures civiles d’exécution : « A peine d'irrecevabilité prononcée…

Me contacter, me poser une question
Veuillez préciser votre demande
Ce champ est invalide
Ce champ est invalide
Ce champ est invalide
Ce champ est invalide
Ce champ est invalide